Le saviez-vous ?

Mon tout premier article sur le blog, quelle joie ! Pour fêter ça, quelles petites anecdotes sur MLP : FIM que vous connaissez peut-être déjà… ou pas :

  • A l’origine, Lauren Faust ne voulait pas développer MLP. Elle est allé chez Hasbro afin d’y présenter sa propre gamme de poupées : «  Milky Way and the Galaxy Girls » , mais les exécutifs d’Hasbro ont jugé le projet pas assez rentable, et ont demandé à Faust de développer à la place la nouvelle génération de la gamme MLP. Celle ci a même avoué avoir été septique et désespérée.

  • La Princesse Celestia devait à la base être « La Reine Celestia » , mais Hasbro était contre ce titre de Reine à cause des films Disney qui ont lancé les stéréotypes de la « Méchante Reine » et de la « Gentille Princesse ».

  • La Jument Séléniaque – Nightmare Moon en VO – s’appelait Discord au début. Mais Hasbro trouvait le nom trop compliqué pour les petites filles à qui la série était destinée à la base.

  • Dans ses premières versions, Trixie était un étalon. C’est le scénariste Chris Savino (Le laboratoire de Dexter ) qui en fit la jument que l’on connaît actuellement.
  • L’épisode de la saison 3 « Wonderbolts Academy » a été diffusé au États-Unis avec deux jours d’avances accidentellement en raison d’une erreur quant à la disponibilité de l’épisode sur le site web de « The Hub » , la chaîne officielle d’Hasbro.
  • Dans l’épisode « Apple Family Reunion », les étoiles filantes apparaissant dans le ciel (deux fois ) représentent les parents morts d’Applejack d’après la storyboardeuse de l’épisode.
  • Plusieurs personnages ont été la cible de critiques et de scandales de la part d’associations en tous genres :

    • Le plus connu est celui de Derpy Hooves dont l’apparence et la personnalité ont été jugé insultantes pour les personnes handicapées.

    • La Princesse Celestia a été jugé comme étant un personnage féministe et sexiste : elle a une robe d’un blanc pur et gouverne un pays de poneys multicolores, et sa garde personnelle n’est composée que d’étalons.

    • Rainbow Dash était accusée d’être un stéréotype de la féministe lesbienne en raison de sa crinière arc-en-ciel (l’arc-en-ciel symbolise la communauté Gay ) et de son caractère de garçon manqué.

     Remarquez…ce sont les mêmes qui ont attaqués d’autres séries dont une avec une éponge et une étoile de mer.

Poster un commentaire - Post a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s