My Little Pony… haut en couleur ?

Le moyen le plus sûr et le plus omniprésent dont dispose My Little Pony pour communiquer avec son public, ce sont les couleurs. Regardez comme chaque journée est belle à Ponyville et ses couleurs chatoyantes, ou comme le désespoir se lit sur Twilight lorsque le sortilège de Discord lui donne une robe morne et terne au lieu du violet pastel qu’elle arbore d’habitude.

Alors, puisque les couleurs sont aussi importantes dans My Little Pony, comment apprécier la série lorsque l’on y est… insensible ?
Vous savez peut-être déjà ce qu’est le daltonisme. Il s’agit d’une infirmité qui empêche de discerner certaines couleurs. Puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours, voici une image du générique de MLP version daltonien :

DaltonPonies

Si Rarity, Applejack et Fluttershy ne s’en sortent pas si mal, imaginez un Sonic Rainboom de la pauvre Rainbow Dash ou une fête chez Pinkie Pie sans les couleurs.

PinkiePieDalton

Pour nous autres ayant une vision normale, Pinkie Pie respire la joie de vivre grâce à sa couleur rose. Dans n’importe quelle foule, on est à même de la repérer du premier coup d’oeil. Tandis que chez les daltoniens, Pinkie Pie est juste un poney gris… avec une crinière ébouriffée !

Cependant, le daltonisme n’a pas empêché PictishBeast de devenir fan de la série. Ce fan de MLP, dans son article (en anglais) sur [roundstable], explique comment la série arrive si bien à émouvoir son public, par d’autres moyens que les couleurs pastel.

Que ce soit grâce à l’animation, à la personnalité spécifique à chaque personnage, ou encore aux superbes chansons de Daniel Ingram, le compositeur de MLP, la série trouve toujours le moyen de nous plonger dans l’ambiance voulue. Déconcertant ! Et c’est grâce à cela que My Little Pony a su conquérir un si large public.

Alors la prochaine fois que vous regarderez un épisode, essayez d’imaginer comment serait l’univers de Lauren Faust privé de sa diversité visuelle ! Mais… savez-vous ce qui est le plus drôle, dans tout ça ?

C’est que… les poneys aussi souffrent d’une forme de daltonisme ! Raritylaugh

3 réflexions au sujet de « My Little Pony… haut en couleur ? »

  1. Apparemment, les daltoniens s’en sortent très bien dans la vie courante. Le fait qu’ils n’aient jamais connu une vision « normale » les empêche de « regretter » de ne pas pouvoir voir le monde comme nous. Tant que ça les empêche pas d’apprécier MLP, c’est niquel !

    J'aime

Poster un commentaire - Post a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s