[Analyse] saison 5

Enfin nous y voilà, la cinquième saison de My Little Pony: Friendship est magique est terminée et il est grand temps de revenir sur cette saison chargée en émotion.

Analyse s5

Twilight Sparkle, maintenant Princesse de l’amitié, doit faire face dans cette nouvelle saison à son nouveau rôle de princesse de l’amitié désormais, et aidé de ses amies, elle fera tout pour y arriver.
Revenons ensemble sur ses aventures au coeur de Ponyville !

Avant d’écrire cet article, j’en avais un autre en préparation sur comment pourrait intervenir la fin de la série, et je crois qu’avec ce season final, il devient obsolète car j’ai ma réponse, il devrait être exactement comme est ce double épisode !

Pour commencer, cette saison 5 est vraiment celle où on aborde des problèmes plus sérieux, et peut-être celle qui s’éloigne le plus de son publique cible, les jeunes filles. MLP se met à aborder des thèmes plus sérieux, que ce soit la dictature dans l’introduction, ou la politique en général à travers l’épisode 11, où la série mets en scène les enjeux politiques et l’intérêt d’une entente entre les nations pour éviter les guerres, ou encore dans l’épisode 18, avec le vote et la campagne électorale de Diamond Tiara face à Pipsqueak, et les difficultés de ce dernier à tenir ses engagements, le tout nous délivrant une morale en béton armé qu’on pourrait résumer à “l’union fait la force”, en délivrant une critique de la société actuelle, où chaque parti se font la guerre, alors qu’ils pourraient faire avancer les choses en travaillant main dans la main.
Ici on est clairement sur un niveau supérieur de maturité des épisodes, et on se demande même comment ceux-ci pourraient encore être compréhensibles pleinement par le jeune publique.
Même réaction face à ce season final, qui nous délivre un passage où Canterlot est en guerre face au roi Sombra, et l’on voit chacun travailler pour l’armée, dans l’approvisionnement, ou encore préparer la résistance, et ça ne manquera pas de nous rappeler la seconde guerre mondiale (je prends cet exemple car c’est probablement le cas le plus ancré dans nos mémoires, mais évidemment c’est valable pour toutes guerres).
Cette saison marque donc une incroyable évolution de My Little Pony, et je trouve que c’est louable car la série n’a pas peur d’attaquer des sujets un peu plus sensibles, et ça ne manquera pas de nous toucher, nous bronies.

Cette saison marque également un autre changement important dans l’histoire de la série, c’est qu’elle se détache vraiment du mane 6, pour s’intéresser plus particulièrement aux personnages très secondaires, à l’instar de Diamon Tiara qui a vraiment eu une histoire intéressante dans “The crusaders of the lost mark” et qui nous fait ressentir de l’empathie pour ce personnage qu’on ne connaissait pas vraiment avant. Également, le développement de la princesse Luna dans cette saison est extraordinaire, même si il est assez proche de l’histoire des comics, avec une princesse qui est hantée par sa culpabilité, cet épisode nous permet vraiment d’en apprendre plus sur ce personnage et son évolution, et j’ai même envie de dire ENFIN ! Ça faisait selon-moi bien trop longtemps que cette princesse était restée dans l’ombre de sa grande soeur, et justice est enfin faite… ou presque car maintenant on attend l’épisode sur Celestia, car même si elle est beaucoup plus présente dans la série, elle reste quand même un personnage extrêmement mystérieux. Cette saison c’était également l’occasion de retrouver Gilda, qui avait complètement disparu depuis la première saison, et qui revient pour nous révéler enfin sa personnalité et son background avec une formidable aventure avec Rainbow et Pinkie, ou encore Coco Pommel dans “Made in Manehattan” où l’on explore plus sa personnalité.
Il me faudrait des pages pour tous les citer, donc je vais m’arrêter ici, mais je trouve vraiment appréciable cette évolution de l’histoire, qui part de Twilight dans la première saison, pour se concentrer plus sur ses amis par la suite, et enfin finir par parler des personnages secondaires voir même des background ponies, avec notamment le cas de Moon Dancer, Twinkleshine, Lemon Hearts, et Minuette.

D’ailleurs ça renforce mon argument précédent, la série aujourd’hui se veut plus orienté vers la communauté bronies, car même sans évoquer le cas de l’épisode 100, le fait même qu’elle s’intéresse à ces personnages, auxquels une jeune fille ne s’intéresserait très certainement pas autant, nous le prouve.

Et pour accentuer ceci, il y a un point récurent dans cette saison également, c’est le retour aux sources. Il y a vraiment une volonté de revenir sur des intrigues datant de la première saison. J’évoquais juste avant l’épisode 11, “Amending Fences”, qui se base sur l’une des premières scène du premier épisode de la série, et c’est assez surprenant de voir à quel point les scénaristes aiment la série au point de reprendre la suite d’intrigues lancées au début de la série. Ici c’est clairement comment les amis de Twilight à Canterlot ont évolués durant son absence, et ils ont poussés le perfectionnisme au point de reprendre les éléments de ce premier épisode, comme le cadeau de Moon Dancer endommagé par Twilight ou le livre qu’elle étudiait, toujours ouvert à la même page. Et c’est vrai que ça fait plaisir de découvrir un peu plus le passé de twilight, ou de revoir Gilda ou même Appleoosa ! Et je ne parlerais même pas du final, où la plupart de l’histoire se déroule lorsque Rainbow Dash découvre sa marque de beauté et provoque celles de ses futures amies, reprise de la première saison.
Hasbro nous délivre encore une fois une lettre d’amour aux bronies, qui suivent la série et apprécieront évidemment ce retour aux sources, et pourtant ce n’est pas fini.

Car oui, mes deux précédents paragraphes pourraient être résumés en un seul point, le fan-service, et c’est vraiment ce qu’on retrouve dans cette saison, mais attention un fan-service de qualité, qui ne part pas dans la démesure, et sans nuire à la qualité de cette saison. Mais je parlais de ce point plus en profondeur, car il y a vraiment des choses assez différentes à dire dessus. Déjà, oui, l’épisode 100, j’y viens enfin. “Slice of Life”, neuvième épisode de la saison, est un concentré de fan-service pur jus, mais qui le présente bien de part le fait qu’il y ait quand même une histoire, et qui tient la route. Mais bon cet épisode étant un peu hors-série, je ne vais pas m’attarder plus dessus, car même si c’est cool de voir Derpy Muffins & Doctor Hooves, Lyra & Bonbon, ou encore Octavia & DJ Pon-3, ça reste vraiment un épisode dédié à cela.
Par contre, en plus des points cités ci-dessus, on retrouve vraiment cette volonté de toucher plus les bronies à travers ce final. Car oui, ce final est un gigantesque amas de fan-service. Que ce soit voir les Mane 6 jeunes, ou découvrir le monde d’Equestria dominé par Sombra, Tyrek, Discord, Nightmare Moon ou la reine Chrysalis, il y avait vraiment ici une volonté de toucher les fans, en dehors de l’intérêt scénaristique évident. Le fait également d’avoir fait deux épisodes avec Discord cette saison en est une preuve évidente, ou comme les épisodes “Do Princesses Dream of Magic Sheep?” et “Scare Master”, respectivement neuvième et, aheum, vingt-et-unième de cette saison, permette d’y inclure un nombre monumental de clin d’oeil, comme, à tout hasard, Derpy-Twilight !
Sur ce, je propose de renommer officiellement cette saison: WeLoveBronies, car ça la résume assez bien.

Dernier point que je souhaite aborder, et c’est quelque chose que je sentais personnellement venir, d’où mon idée d’en faire un article avant cet épisode final, c’était la fin de la série.
Avant de crier au scandale, comme quoi la série n’est pas finie, qu’il y aura une sixième saison (qui commencera d’ailleurs en 2016, toujours sur Discovery Family !) et un film en novembre 2017, je tiens à m’expliquer.
Depuis le début on suit nos poneys évoluer, et notamment avec le cas de Twilight qui passe d’élève studieuse de Celestia en experte en amitié et en alicorne, et enfin depuis le final de la précédente, elle est officiellement la princesse de l’amitié. On a également Rarity qui souhaitait ouvrir depuis le début sa boutique à Canterlot, et c’est maintenant le cas, ou encore Rainbow Dash qui souhaitait intégrer les Wonderbolts, et elle y est… enfin à mi-temps mais elle y est.
Je ne parlerais pas des cas d’Applejack, ou Pinkie Pie, ils n’ont pas vraiment de quête définit, on pourra noter pour Applejack que c’est soutenir sa famille, et Pinkie être… encore plus Pinkie, mais ils ne partaient pas avec un objectif à atteindre. Pour Fluttershy c’est différent, car même si elle n’en avait pas non plus, on peut quand même admettre que sa finalité c’est ce rapprochement avec le personnage de Discord avec qui elle noue une relation assez particulière et profondément sincère. Et enfin, la cerise sur le gâteau, les CMC ont enfin leurs cutie marks (même si leurs aventures ne sont pas terminés). Et vraiment, on sent que dans cette saison ils ont souhaité en finir avec les quêtes principales des personnages, et ce double épisode le confirme, avec l’accomplissement de Twilight en tant que princesse de l’amitié qui prend sous son aile sa première élève, Starlight, ce qui évidemment rappelle Twilight élève de Celestia. Et ainsi j’ai envie de dire que la boucle est bouclé. Il y a matière à faire une suite, il y aura une suite, mais c’est vraiment à partir de ce final qu’elle devient optionnelle, car il conclut de façon magnifique la série.
Malheureusement, cette fin ne sera jamais celle de la série, et on espère qu’Hasbro sera trouver quelque chose d’autre à ce moment là pour conclure en beauté !

My Little Pony va aborder une sixième saison au printemps prochain sur de nouvelles bases avec Starlight Glimmer très certainement en apprentie de Twilight, et on ne peut espérer que cette saison sera se montrer à la hauteur, surtout après une cinquième saison clairement orientée Bronies, et d’un niveau vraiment excellent comme on en voit rarement, il n’y a pas vraiment de fossé entre les épisodes, la qualité reste élevée sur la quasi-totalité des épisodes et c’est vraiment appréciable.
Reste maintenant à espérer que cette suite soit à la hauteur, et qu’elle ne souffre pas du phénomène de “la saison de trop”, et même qu’Hasbro décide d’arrêter la série avant que cela n’arrive, mais je souhaite bien entendu une longue vie à nos poneys préférés sur petit écran !

Poster un commentaire - Post a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s